24h à St Maixent, ce n'est pas rien !

par X Men  -  17 Septembre 2012, 20:10  -  #Compte rendu courses

Ce n'est pas les soixantes et quelques coureurs qui se sont alignés au départ de cette épreuve particulière qui diront le contraire !

Et surtout pas Philippe79 qui du lâcher prise vers 5h00 du matin après 18h de course. Fatigue, alimentation difficile, rien n'allait plus pour Philippe.

VanDam est arrivé au bout. Sa 6ème place récompense une belle abnégation. Il a approché son excellente performance 2010 de 177km ! Prudent sous la chaleur le samedi après-midi, il a lâché les chevaux pendant une bonne partie de la matinée le dimanche. 

NicoGoud et son Fan-Club ont très largement été à la hauteur des promesses annoncées. On a surement jamais vu une telle ambiance sur un stand de 24h ! Crêpes, boissons gazeuses à base de houblon, boisson sucrée à base de produits qu'on trouve surtout dans les iles des Caraïbes... Et il y avait du monde pour apprécier cette attention généreuse. Généreuse, voilà d'ailleurs un mot qui pourrait caractériser la course de Nico. On ne peut pas affirmer que sa préparation fut la meilleure... Et pourtant, il a bouclé le double tour de l'horloge en parcourant 165km. Sacré Nico !

Son voisin de chambré, le japonais Seigi ARITA (vainqueur des 24h de Niort 1995 et 1996) n'a pas du en croire ses yeux : d'un coté, réchaud à gaz et tout ce qui va avec. De l'autre une simple table, une ou deux bouteilles et quelques pillules mystérieuses... Quel contraste !

Quant à Valério Puccianti il a vu le bout de son nouveau défi ! C'est incroyable, comment ce petit bout d'homme de 90 ans peut-il réaliser l'exploit de passer les 100km après plus de 1500 courses à son palmares... en 40 ans de pratique ?

Il y a dix ans, il passait encore la ligne du marathon de Paris en 5h25... à 80 ans c'était déjà un exploit.

 valério

photo Nouvelle République

Fabrice Puaud, sous les couleurs du Stade Niortais (et des 12-14) a remporté l'épreuve en parcourant 205km.

Dommage, pas de photo perso de cette édition, mais rien ne vaut un déplacement sur site le jour de la course pour véritablement découvrir cette ambiance très particulière.


philippe79 19/09/2012 20:49


merci aux x men pour le petit coucou du soir et du matin pour remonter le moral aux coureurs