Le grand raid de la Réunion en soirée...

par X Men  -  23 Octobre 2010, 15:15  -  #Compte rendu courses

 

ça y est la nuit est tombée sur la Réunion et c'est une 3ème nuit de course qui commence pour les concurrents encore sur le parcours.

 

C'est le cas pour notre kéké qui est arrivé à Deux-Bras à 16h42 (heure de chez nous). 126 km au compteur pour un temps de course de près de ... 45h!

 

Il est fort probable qu'il prenne un peu de temps pour se reposer, car il n'est pas encore reparti de Deux-Bras, comme d'autres l'ont fait avant lui, avant de poursuivre. A priori, cela fait parti de la stratégie de course. Et puis, dès que la nuit tombe un peu, je suppose que l'approche doit être un peu différente.

 

Négrito nous avisera sûrement de ses commentaires à ce sujet. Merci à lui d'ailleurs d'apporter son témoignage, car on mesure encore mieux la difficulté de cette épreuve de OUF !!!!!

 

QUERAUX Jacky
dossard nº101
Diagonale des Fous, Equipe Hommes de l'équipe POITIERS EC 2
Catégorie: VETERANS 2 HOMMES
Point de passage Heure de passage Temps de course Km Cumulés Altitude Classement Classement V2H
Cap Méchant 21/10 22:00 0h00mn00s 0km 17m    
Volcan 22/10 06:29 8h29mn52s 30km 2320m 2176ème 331ème
Textor 22/10 08:12 10h12mn10s 40km 2165m 2071ème 320ème
Mare à Boue 22/10 10:02 12h02mn55s 50km 1594m 1955ème 298ème
Hellbourg 22/10 16:18 18h18mn31s 71km 1000m 1912ème 281ème
Gite PdN 22/10 20:57 22h57mn43s 81km 2484m 1781ème 257ème
Cilaos GR entrée 22/10 23:49 25h49mn57s 89km 1224m 1713ème 244ème
Cilaos GR sortie 23/10 03:08 29h08mn43s 89km 1224m 1497ème 211ème
Pied Taibit 23/10 05:48 31h48mn37s 97km 1260m 1480ème 204ème
Marla 23/10 08:53 34h53mn17s 103km 1580m 1469ème 200ème
Trois Roches 23/10 11:13 37h13mn12s 106km 1220m 1486ème 205ème
Roche Plate 23/10 13:18 39h18mn59s 111km 1110m 1490ème 205ème
Orangers 23/10 15:20 41h20mn54s 116km 950m 1465ème 201ème
Deux Bras entrée 23/10 18:42 44h42mn21s 126km 253m 1440ème 195ème

 

Il est fort probable qu'on n'ait pas de nouvelle avant 21h30 (heure de chez nous) sur son prochain pointage à la Possession... 16 km plus loin que Deux-Bras. A suivre...

 

Allez Kéké, les Xmens sont derrière toi !

StefSenech 24/10/2010 09:45



Ils sont toujours en groupe, c'est super (n° 116 152 153 108 et bien sûr le X-n° 101).



Sam 24/10/2010 09:23



Le Colorado est passé, en route pour l'arrivée !



Caneton 24/10/2010 07:25



A 5h30 (heure métro) il a passé la Grande Chaloupe...direction Colorado puis la Redoute. ALLEZ KEKE



Negrito 24/10/2010 02:22



Il est 2h00 du mat(heure métro),Kéké doit avancé difficilement, mais courageux, la Redoute se profile,il finira c'est  un XMEN.Tiens bon bonhomme .......



Vinc Berth 24/10/2010 00:34



Reparti à 19h40 (heure métro) de Deux-Bras, après 3h de repos, l'arrivée à la possession ne devrait pas tarder pour kéké et ses compères du PEC. Il restera à peine 14h pour boucler le
raid et les 19 km restants dans le temps autorisé, c'est à dire 66h. Le suspense va monter... puisqu'il lui faut arriver avant 14h (heure métro). Quel truc de dingues !!!



Negrito 24/10/2010 00:19



C'est bon,il est sorti de deux bras,maintenant chaque pas,chaque foulée,va  le porter vers la Redoute,Kéké finira,le mental sera important, et va le porter vers ce stade mythique ôu
l'attendent tous les Reunionais.



Sam 23/10/2010 18:10



Les impressions du vainqueur :


« Le Grand Raid est sans doute la compétition que j’ai courue qui comporte le plus de difficultés" assuraot à l'arrivée Kilian Jornet. "Au départ son format est déjà impressionnant avec 163
kilomètres et 9600 mètres de dénivelé et en prime on n’est jamais certain de franchir la ligne d’arrivée tellement le final est difficile. La course est d’entrée très technique avec de grandes
montées et descentes sur des terrains difficiles et un sol toujours bien rocailleux, Les trente derniers kilomètres sont les plus durs, à cause de l’accumulation de la fatigue et d’un
enchainement de trois  montées et descentes qui exigent beaucoup d’attention. J’ai vécu intensément la dernière ligne droite. Un concentré d’émotion forte où défile en quelques instants les
moments de plaisir et de souffrance de toute la course. »


Si même lui trouve ça dur ... Va falloir qu'il soit costaud le Kéké pour les 30 derniers.