Le Petit Vignemale 2011 - Compte-rendu

par X Men  -  24 Juillet 2011, 10:41  -  #Compte rendu courses

Samedi 23 juillet 2011

Mis sur la piste par FredNibaud (un copain viennois de Biquet et Canard) au hasard d'une rencontre au Trail de Couhé, Lapin et Chaton ont décidé de rejoindre une seconde fois les Pyrénées, à Cauterets cette fois.

Départ vendredi à 16h30, arrivée à l'hôtel vers 21h00, accueillis par Thomas, le fils de la maison qui participera aussi le lendemain à son premier trail (...inquiet le gars...).

A propos de l'hôtel, Le Lion d'Or, une adresse à recommander pour la tenue de l'établissement et surtout : un accueil incroyable dans un décor charmant où toute une famille est impliquée dans le bien-être des clients depuis 4 générations, c'est dire !

On passe sur la préparation faite le soir même "Chez Giovanny", une autre adresse à retenir si on apprécie les pâtes fraîches, par contre il est pas pressé Giovanni...

Récup des dossards et de la dotation le lendemain à 6h30 avant un retour vers l'hôtel pour fignoler la prépa.

Départ à 7h30 sous les commentaires du speaker, qui depuis au moins 3/4 d'heure anime le centre de Cauterets : les curistes ne doivent pas bénir les coureurs...

Km 0 Le départ (2)

Lapin paraît inquiet, mais il ne faut pas se fier aux apparences.

Km 0 Lapin est inquiet

Km 0 le départ

A 7h30, on s'élance sur la route du Pont d'Espagne. A ce moment là on ne sait pas encore qu'on mange notre pain blanc... le bitume est stable, lisse, un vrai bonheur...

Passage au pont d'Espagne 45mn plus tard sous les acclamations du Fan-Club... Pour la suite, il vaut mieux choisir leur camp que le notre (Soins divers et variés aux Bains du Rocher...). C'est pas toujours facile d'être membre du Fan-Club...

La suite de la course est parfaitement gérée, en alternant course et marche pour éviter la mauvaise expérience des Trois Pics...

Passage au Lac de Gaube en 1h15', puis au refuge des Oulettes en 2h05, avant d'attaquer la terrible montée vers le Petit Vignemale à plus de 3000m.

Du point culminant, la vue est magnifique !

Km 25 en haut du petit VignemaleKm 25 Ravito sur le pic

 

Arrêt ravitaillement et... vidage de poubelles... et oui, tout au long de la montée, c'est incroyable ce qu'on peut trouver comme emballages de gels ou de barres énergétiques, ça c'est un truc difficilement supportable !

Juste au-dessus de la dame en rose, on distingue la prochaine étape : le col du Labas, en repassant par la vallée. Dans le V entre l'ombre et le soleil.

Km 25 la vue depuis le pic avant de descendre

Commence alors la difficile descente de 20km. En fait il ne s'agit pas à 100% d'une descente car il faut quand même remonter jusqu'au Labas.

Le terrain est très technique, la plupart des sentiers sont en réalité des éboulis de pierres ou de rochers de toutes tailles et souvent instables. Cela est vrai pour au moins 70% du parcours.

A ce jeux là, Lapin n'est pas super à l'aise... mais ça passe quand même.

Km 26 LapinPhoto Marc Leclercq

Dans la montée vers le col du Labas, un passage un peu difficile où l'encordage est obligatoire pendant environ 500m et ça, ce n'est pas bon pour le vertige de Chaton...

Km 27 vue sur Petit VignemalePhoto Marc Leclercq

Km 27 montée vers le col du LabasPhoto Marc Leclercq

Thomas, le fils de la maison de l'Hôtel du Lion d'Or, pour son premier trail, va signer un temps canon de 5h07 et terminer la course à la 42ème place ! Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître. Il est de la race des Poussins le Thomas. Bon, il faut savoir qu'il a pour lui d'être moniteur de ski l'hiver, il connait la montagne le jeunot.

Km 27 Thomas de l'hôtelPhoto Marc Leclercq

Luge sur des névés pentus et descentes à donf dans les rochers, la suite du programme est plutôt sympa jusqu'à Cauterets pour Lapin et Chaton.

Arrivée en 6h23 et 218ème/219ème positions à près de 13 à l'heure dans le dernier kilo. Mais c'est qu'ils en avaient encore sous la pédale les gars !

Les résultats complets sur le site des organisateurs

A propos d'organisation, il faut aussi préciser que tout était parfait, de nombreux bénévoles tout au long du parcours, tous aussi souriants les uns que les autres, un balisage abondant, tout y était !

A peine arrivés, le Fan-club nous tend les bras depuis la terrasse d'un bar à moins de 20m de la ligne...

Km 45.05 Le Fanclub

Une phase de récupération immédiate s'impose !

km 45.2 La récup

Mais le plus fort est à venir !

A Cauterets, la douche n'est pas prise dans les vestiaires du stade de foot, non, pas du tout.

La douche, c'est aux  Bains du Rocher.

Les douches, oui, mais pas seulement... c'est aussi la piscine intérieure avec son eau à 34°c, ses bains bouillonnants, ses jaccuzis, ses banquettes à bulles, ses jets hydro-massants, ses geysers... et ce n'est encore rien à coté de sa piscine extérieure au pied de la montagne avec une eau thermale naturellement chaude ... 35°C et toutes sortes de jeux d'eau qui vous remettent un coureur sur pied en moins de 1h30... c'est le temps qu'on a dû rester dans l'établissement, Hammam compris...

Km 47 Le bonheur

Comme dirait l'autre, rien que du bonheur !

Lapin pense qu'on pourrait s'offrir un stage de préparation à Cauterets, en sortie XMen organisée... ça mérite réflexion....

 

Le plus difficile dans tout ça, c'est qu'il a fallu reprendre la route de NIORT dans la soirée...

poulou calmettes 27/07/2011 22:02



Bravo les Xmen,super,il faut tenter,comme on l'a fait avec camille,le marathon de bidarray...putain dur,dur.Enfin objectif atteint.Bises du corsica pote.Poulou



philippe79 26/07/2011 21:23



bravo a vous les gars je crois que je vais la mettre au calendrier l'an prochain



Sam 26/07/2011 20:53



Bravo les gars ! L'échéance approche, c'est tout bon comme entraînement ! Et avec le beau temps en +.