Les 24h de St Maixent Bernard Gaudin

par X Men  -  21 Septembre 2014, 09:41  -  #Compte rendu courses

valerio.JPGC'était le week-end dernier et Valério était encore là, au départ et... à l'arrivée !

Valério PUCCIANTI est né en 1922 (oui, oui), il était porteur pour l'occcasion du dossard n°22... C'est que Valério a ses habitudes à St Maixent. Même s'il a du rater l'édition 2013 pour des problèmes de santé qui auraient pu laisser penser qu'il ne reviendrait peut-être pas en terre Deux-Sevriènne.

Mais il était bien là, motivé comme à 50 ans, l'âge auquel il a commencé à galoper.

Les premiers tours de la boucle de 1214m ont été avalés à plus de 5km/h. Ce n'est qu'au 50km que sa moyenne est tombée à 4km/h suite à quelques pauses bien méritées.

Au final, il aura parcouru 83.593 km pour un objectif avoué de ... 84km !

En 2012, il avait tout juste dépassé la barre des 100km. Mais à l'époque, il était beaucoup plus jeune...

Encore beaucoup plus jeune, à l'age de 22 ans, Valério était engagé dans la lutte contre le nazisme en combattant la ligne Gothique, une ligne de fortification construite par les allemands au nord de l'Italie, pour contrer l'avancée alliés. Il était aux cotés d'un célèbre anarchiste Italien très actif dans la résistance de son pays. Ce pan de sa vie est moins connu du monde la course à pied, mais il aide à replacer sa performance d'aujourd'hui dans la profondeur de son histoire.

Revenons à la place Denfert.

Pour l'occasion, l'organisation s'était mise en ordre pour tendre vers une adaptation au cahier des charges de la Fédération d'athlétisme en prévision d'une candidature au championnat de France de 24h00 2016 ou 2017. Croisons les doigts pour l'ensemble des bénévoles qui mériteraient bien cette reconnaissance nationale.

Philippe 79 était également sur le circuit, plus jeune que Valério, sans doute moins regardant sur le contenu de son assiette aussi.... Ce ne sera pas une année reccord pour Phil qui réussira néanmoins à terminer (c'était l'objectif) en parcourant 121.520 km. Bravo à lui.

La photo a été "volée" sur le site de Michel Hartmann. Tous les coureurs connaissent ce photographe, au moins de vue, mais peut-être moins son site : http://www.ipernity.com/home/hartmann