Quoi ? Les Xmen au Qatar ??

par X Men  -  23 Avril 2014, 20:36  -  #Compte rendu courses

Le CR de l'Ecureuil :

Ne vous trompez pas, les Xmen n’ont pas répondu aux appels incessants des Qataries pour monter une équipe de trail mais c’est bien en terre Cathares que deux d’entre eux se sont donnés rendez-vous pour le fameux trail des Citadelles.

Un trail qui porte bien son nom puisqu’il y a deux citadelles à gravir (Montségur et Roquefixade) perchées dans ces Pyrénées ariégeoises.

2014_profil70_p-copie-1.jpg

Réveil matinal en ce dimanche 20 avril pour un départ à la frontale à 6h00 : une pluie fine est au rendez-vous et le parcours somptueux est malheureusement caché par la brume et les nuages.

Qu’importe, le rendez-vous était attendu et nous sommes prêts et motivés pour l’assaut de ces fameuses citadelles : MarathonLaveur a bien un léger doute sur sa capacité à terminer cette course avec sa sciatique et son hernie discale. Il a peut-être aussi une migraine, une entorse du gros orteil, une luxation de la hanche... la liste est trop longue. 

Ecureuil part confiant, lui, heureux de retrouver la montagne et ses magnifiques forêts.

Le premier ravitaillement est vite atteint et fait du bien car il ne fait pas chaud en ce dimanche matin ; Au menu soupe, saucisson et fromage. Ecureuil est parti un peu rapidement et marathonLaveur a joué la prudence avec un départ tranquille car le chemin sera long.

C’est parti pour la première difficulté du jour avec une ascension de 700D+ au cœur de la forêt : le parcours est magnifique. L’ascension se passe bien et je tape la discute avec Pascal AJORQUE, autre Deux Sévrien présent sur cette course.

David-Roquefixade.jpg Gaylor-Roquefixade---Copie.jpg

Après une descente assez technique, le deuxième ravitaillement est en vue : 33km parcourus, le fan club est là pour nous encourager  !!

Et c’est reparti !

Le plus dur reste à faire avec en point de mire (derrière les nuages) le château de Montségur qui nous nargue depuis le début de l’aventure.

Les forêts traversées sont toujours aussi belles :

Foret.jpg

L’ascension est magnifique mais coupe les jambes et à l’approche du château, nous croisons des coureurs qui ont ½ heure d’avance sur nous : Eric BOIROUX qui est parti comme une flèche et NicoGOUD qui commence à grappiller des places. Il est en super forme le Nico et ça fait plaisir.

L’arrivée sur Montségur (km 40)  se fait dans la brume : la bonne humeur est toujours de mise.

Montsegur---Copie.jpg

Une dernière petite ascension à Raissac : nous traversons un plateau « casse pattes » où les pierriers font bien mal aux chevilles déjà mises à mal par les 67km précédents.

Puis c’est l’arrivée sur Lavelanet avec au final un véritable mur à descendre : le parcours rendu glissant par la pluie est sécurisé par une corde.

Au final, les amoureux du trail noteront avec plaisir que  le profil du parcours est Hors Taxe puisque nous avions tous plus de 73km à notre compteur en franchissant la ligne d’arrivée !

Place au repas d’après course fournit par les sympathiques organisateurs :

Repas-apres-course---Copie.jpg

 

 

 

En bonus de la rédaction, un petit focus sur nos trois poteaux :

paresseux.jpgAttention, qu'on ne s'y meprenne pas, le MarathonLaveur n'est pas un paresseux au sens figuré, l'analogie est limitée à sa vitesse de déplacement de ces dernières semaines...

Un clic sur la photo pour une illustration d'un MarathonLaveur blessé.

Pour ceux qui n'aurait pas le courage d'aller au bout de la vidéo, sachez qu'il va finir par arriver de l'autre coté de la route...

Il y en a un qui n'en menait pas large à la veille de partir...

MarathonLaveur se demandait bien jusqu'où le menerait cette histoire. C'est bien beau de prendre le départ d'une course de 73km comme celle des Citadelles, mais quand on cumule autant de km d'entrainement qu'un paresseux hypocondriaque, on peut raisonnablement se poser les questions suivantes : qui suis-je, où vais-je, dans quel état j'erre ?

Et bien, il se les ait posées les questions... mais ça ne l'a pas empêché de partir et même, ce qui est encore plus fort, d'arriver !

Le tout en 11h57 !

Alors là, c'est à ne rien y comprendre !

Arrêtons tous l'entrainement, c'est ça la morale de cette histoire !

Gaylor1.jpg

 

Le second XMen de cette aventure au pays des Citadelles est un animal visiblement vénéré par les populations locales (autant que puisse le démontrer cette image rapportée par un ami qui lui veut du bien).

20140420_213547_2.jpg

Sacré Ecureuil, il se lance des défis comme ça, mine de rien, un peu à la manière d'un Poulet avide de nouvelles expériences.

Il a du être servi !

11h21 pour lui. Pas mal le gars.

David.jpg

 

Un troisième laron de connaissance faisait partie de l'expédition : Le NicoGoud lui-même !

Et bien, celui-là on ne peut pas dire non plus qu'il croule sous l'entrainement. Trois/quatre semaines et hop, c'est lancé pour un 10h13 des familles !

Sacré Nico, et avec le sourire comme d'habitude !

Nico.jpg

 

Bravo à vous trois.

La soirée d'après-course a surement été très longue elle-aussi...?

 

 


MaRathon Laveur 28/04/2014 10:52


Hello,


Oh que oui, des doutes, ils y en avaient beaucoup depuis quelques mois si bien que j’aurais pu remplacer Kad Merad dans « Supercondriaque »  mais le remède fut simple pour traverser cette épreuve, certes, ce n’est pas dans l’addiction de l’entraînement que j’ai trouvé mon
salut mais bien dans un énorme soutien avant la course, un peu d’endorphine pendant et hop le tour était joué. 


C’est dans des courses comme celle-ci qu’on apprend le plus et qu’on se forge une expérience.


Concernant la 2ème partie, elle fut très très bonne en rigolade et en bière bien sûr mais quand vous avez un Patrice des grands soirs, le beau-frère de NicoGoud, il est impossible de
s’ennuyer.


A bientôt.

ptit taureau 28/04/2014 00:01


FELICITATIONS POUR CES PERFORMANCES!!!! vivement le second article de la soirée récup!!!

Cabri 27/04/2014 19:15


Bravo pour cette jolie promenade en environnement hostile : la pluie, le froid et le brouillard ... vous avez bien dégusté mais vous etes tous allés au bout de la course, de vous et du
plaisir(!?) dans des paysages ... magnifiques ! un albigeois qui vous envie