Lisbonne, la course !

par X Men  -  13 Octobre 2014, 21:30  -  #Compte rendu courses

 

 

 

Encore une super édition du Marathon étranger de l'année* !!

(*trademark déposée par le Team XMen).

Avant toute autre chose : félicitations aux trois marathoniens !

Marathon Lisboa (24)

Sous une température ambiante plus que confortable... surtout pour le fan-club, la performance ne fut pas simple. 

Et pourtant, notre Biquet a réussi l'exploit de battre son record perso en moins de 3h20 (temps officiel, mais temps réel plus proche de 3h19), en arrivant 269ème sur plus de 2800 finishers !

Il a été costaud le Biquet parce que, très franchement, les conditions n'étaient pas idéales. Il a pourtant réussi la course parfaite en approchant le negative split, marque d'une excellente gestion de son effort.

Marathon Lisboa (1)

Biquet au 16ème kilo. Il est bien, calé derrière le ballon 3h15.

Marathon Lisboa (18)

Au 31ème, dans le centre de Lisboa sous

les encouragements d'un Fan-Club déchainé.

Dans l'ordre d'apparition sur la ligne d'arrivée, on trouve ensuite un Albatros à l'énergie toujours aussi communicative !

Lui n'a pas battu son record. Mais il a tout donné pour finir en 3h41' et des broutilles. Lapin et Biquet peuvent témoigner qu'il est allé au bout de ses forces dans les derniers kilomètres.

Marathon Lisboa (3)

Marathon Lisboa (5)

Au 16ème comme au 25ème, Albatros garde les ailes bien

ouvertes pour améliorer la portance !

Il aura souffert du peu de ravitaillement solide proposé

par l'organisation (bananes et oranges sur 2 postes seulement) mais il s'est accroché.

 

Marathon Lisboa (8)

Au 34ème, on pressent que le dur n'est pas loin... et effectivement, le dur est arrivé. 

La fin de course l'a obligé à puiser dans les réserves constituées la veille et l'avant-veille... : bacalao et autres produits locaux incontournables.

Il n'y a qu'un truc sur lequel il n'avait pas fait de concession : la bière de pré-récupération, celle qu'on boit avant la course... Quel sérieux !

 

Et le Hamster ?

Mais il est où le Hamster ?

Il est là le Hamster, il gère, à son allure, régulier.

Marathon Lisboa (17)

Ah non, lui ce n'est pas Hamster, c'est NDUNGU, le kénian de service, vainqueur en 2h08'21" !

A ce moment, il aborde le centre de Lisboa, dans la quasi indiférence générale. Le public portugais a été pris de court, il s'est levé pour accueillir les anonymes mais n'a pas accordé grande importance à l'élite.

 Marathon Lisboa (4)

Là, c'est bien Hamster, au 16ème !

Avec son sourire jovial de Hamster Jovial. En fait, on ne sait pas quand est-ce

qu'il ne sourit pas le Hamster.

le dossard 3889 terminera en 3h53, juste derrière notre favori,

tandis que le jeune et fringuant 2258 (iron finisher) finira en presque 4h10.

D'accord, on s'en fout, mais c'est juste pour dire que le Hamster a tenu son rang, sans faiblir.

Marathon Lisboa (20)

Au 31ème (ci-dessus), il se marre toujours. Bon, c'est normal, qui ne serait pas galvanisé par le Fan-Club ?

A droite, au 32ème, après le passage par la place Dom Pedro qu'il redoutait à cause d'un leger faux-plat montant, il garde la banane.

Marathon Lisboa (21)

Lui non plus ne battra pas son record, mais il descendra sous les 3h52' ce qui vaut bien un 3h45 à La Rochelle par 10°C...

 

A l'arrivée le Fan-Club au complet a retrouvé ses coureurs pour un petit moment de récupération au soleil, sur les bords du Tage.

Marathon Lisboa (23)

Marathon Lisboa (25)

Marathon Lisboa (11)

Marathon Lisboa (14)

Juste avant cette petite sièste bien méritée, Hamster s'était laissé allé à un petit plaisir. Et chez lui, petit plaisir rime avec désir... de glace...

Marathon Lisboa (22)

On ne le changera pas !

 

A propos du Fan-club.

Il n'a pas ménagé ses efforts pour supporter ses favoris, bien sûr, mais pas seulement. Tous les coureurs ont eu droit à des encouragements chaleureux.

Tout a commencé par la location des vélos qu'il a fallu passer par dessus la voie ferrée en empruntant la passerelle, puis monter au 2ème étage par des escaliers plus raides encore que la cote de la Belle Etoile.

DSC06803 2014-10-Lisboa 5227

Ensuite, ce fût un régal de suivre la course en ligne depuis le 16ème kilomètre, jusqu'à l'arrivée, en passant par la plaça do Comercio, où le gros de la troupe avait planté son campement pour encourager l'ensemble des compétiteurs, dès le passage de la tête de course.

Marathon Lisboa (2)

Lapin au 16ème.

Marathon Lisboa (16)

Mmes PanPan et Chaton étaient accompagnées

de Mmes Biquet et de la Mouette Rieuse.

Fan-Club-copie-1

On vous l'a dit, le Fan-Club est à son top niveau !

 

Marathon Lisboa (10)

Lapin était en forme. Il avait parfaitement récupéré de la semaine précédente...

 

Au passage du Hamster, Lapin fait son numéro du Lapin qui "jaillit du chapeau".

Enfin là, il s'agit d'une adaptation très personnelle avec une poubelle à la place du chapeau.

Mais ça marche aussi: au 34ème malgré l'extrême fatigue, les coureurs se marrent quand même !

 

Encore un petit mot sur la course.

Les coureurs en parleraient mieux que les supporters, mais il semble que le parcours soit agréable quasiment de bout en bout. Le parcours en ligne offre dès le départ un tracé au bord de l'océan ou du Tage. Depuis Cascaï, c'est une succession de village et de plages superbes. La cote d'azur façon Portugal. 

course02

Un très gros bon point pour cette partie.

En passant à Lisbonne, après une incursion dans l'hyper centre, la suite est moins emballante jusqu'au 3 ou 4 derniers kms où la foule est présente et encourage relativement timidement. Si on compare à ceux de Madrid, Rome ou Berlin, les spectateurs lisboetes ne sont pas les plus démonstratifs. Mise à part peut-être cette bande de fous en orange venus des Pays-bas ou de France, on ne sait pas vraiment...

Enfin, l'organisation est très pro et ne se moque pas des coureurs : des orchestres tout au long du parcours, un vrai gros concert à l'arrivée, un maillot adidas en dotation pour tous et une ENORME médaille "Finisher".

Un peu de ravitaillement solide ne ferait pas de mal. Ce n'est pas Albatros qui dira le contraire.

En un mot, ou à peine plus, on peut dire que cette course a tenu ses promesses !

 

 

A suivre...

cabri 15/10/2014 21:26


Ils sont beaux nos trois coureurs et belle perf de biquet ! 


Merci pour ce reportage sympa ... c'est comme si on yétait.


 


 

albatros 15/10/2014 00:14


Quel excellent reportage !!


Fabuleux le lapin qui sort de la poubelle. Encore merci aux 2 suiveurs qui ont harangé la foule et m'ont permis de finir. 


Bref un très bon week end fort sympa et bien dépaysant....